Mirlin's Hourglass

Forum HP en construction
 

Lyncanthropie et loups-garou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Univers et règles :: Codex :: Particularités Magiques
avatar

Feuille de personnage
Statut sanguin: Sang-Mêlé
Baguette magique: Aubépine, crin de licorne, 25 cm, flexible
Lieu de résidence: France, Rouen
Médicomage
Voir le profil de l'utilisateur http://mirlinhourglass.forumactif.com
Messages : 146
Date d'inscription : 02/07/2017
Age : 26
MessageSujet: Lyncanthropie et loups-garou Mer 5 Juil - 16:46
Lycanthropie et loups-garou


Lycanthropie

La lycanthropie est une maladie magique, contractée par le contact entre la salive et le sang, par la morsure d'un loup-garou sur un humain. Ce dernier peut-être tout aussi bien un sorcier qu'un moldu, bien que ce dernier ait plus de chance de trépasser de ses blessures. Si un loup-garou est sous forme humaine et mord sa victime, celle-ci tendra à seulement développer les tendances lupines telles que le goût prononcé pour la viande crue. Toute morsure ou griffure de loup-garou, qu'il soit sous forme humaine ou lupine, laissera des cicatrices permanentes sur le corps de sa victime. Cependant, la blessure fraiche peut être refermée par un mélange de poudre d'argent et de dittanie. Il n'existe aucun remède à l'époque de notre forum à cette maladie.

Les lycanthropes ne sont certes pas dotés d'une rapidité et discrétion accrues sous forme humaine, contrairement aux vampires, mais obtiennent une force sensiblement supérieure à celle des êtres normaux ainsi que des perceptions sensorielles plus développées : notamment l'ouïe et l'odorat, mais aussi la vue, le goût et le toucher. La lycanthropie ôte toute autre particularité magique à celui qui en est affecté : ainsi, les lycanthropes par hérédité ne développeront jamais de particularité magique autre, tandis que les lycanthropes par morsure perdront la leur de manière irréversible après la morsure et ne pourront pas en apprendre d'autres. En revanche, ils développent une aptitude proche de l'occlumencie puisque toute tentative de lire leurs pensées pour les legillimens serait faite à ses risques et périls, puisque l'esprit du loup s'attaquerait à tout esprit s'hasardant à cette aventure, engendrant au mieux une virulente migraine, au pire des lésions psychologiques parfois sérieuses. Cependant, les lycanthropes ne sont pas ou plus en mesure de développer la legillimencie, puisque l'esprit du loup les empêche d'avoir la concentration nécessaire pour le faire et les distrait.

Précisions : Dans le contexte du forum, les loups-garou ont 50% de chance de transmettre la lycanthropie à leurs enfants.

Si deux loups-garou se reproduisent sous la pleine lune, sous leur forme lupine, ils donneront naissance à une portée de louveteaux, appelés à devenir de très beaux loups réputés pour leur intelligence presque humaine. Toutefois, à date cela n'est advenu que deux fois dans toute l'histoire sorcière, puisqu'il est très rare que deux loups-garous se croisent et de fait se reproduisent un soir de pleine lune.


La transformation

Cette transformation se réalise toutes les nuits de pleine lune. Quand la lycanthropie est héréditaire, la première transformation opère souvent au moment de la puberté des enfants, soit vers les 10-12 ans. Pour les autres, elle commence dès la première pleine lune après la date de la morsure, jusqu'à la mort du loup-garou. La transformation mensuelle en loup-garou est particulièrement douloureuse. Elle est souvent précédée par des symptômes tels qu'une grande pâleur et une santé fragile. Sous sa forme lupine, le loup-garou perd toute notion humaine de bien et de mal, ce qui n'est pas le cas en temps normal sous sa forme humaine.

Le plus souvent en cas d'attaque, les loups-garou se contentent de mordre leurs victimes afin de les infecter, mais il arrive en cas de grande faim, d'agitation, de provocation ou de violence à leur égard qu'ils aillent trop loin et tuent leurs victimes. Sans humain dans leurs alentours qu'ils puissent attaquer, ou d'autres animaux pour l'occuper, le loup-garou s'attaquera lui-même sous le coup de la frustration, laissant sur son propre corps des cicatrices irréversibles et un vieillissement prématuré, provoqué par les transformations difficiles.


Comportement

Ils ne tendent pas à attaquer d'autres animaux ou créatures non-humaines, à moins d'une fringale exceptionnelle. En revanche, ils font preuve d'un comportement très agressif envers les humains.

Toutefois, il est à noter qu'ils disposent d'un comportement propre entre membres d'une même meute (notamment entre le parent et leurs enfants lycanthropes), qui sont plutôt rares au vu de l'isolement le plus fréquent des lycans. Reproduisant la hiérarchie des meutes lupines moldues, chaque meute comporte au moins un alpha, le plus souvent un mâle assez expérimenté et encore en pleine possession de ses moyens. L'Alpha tendra à être très protecteur envers les membres de sa meute, plus encore ses enfants biologiques (humains, ou sous forme humaine comme lupine). Ce mode de vie grégaire réduit considérablement les blessures auto-infligées par les loups-garou, puisqu'ils peuvent ainsi se tenir compagnie et s'occuper mutuellement.


Apparence

Les loups-garou sous leur forme lupine disposent d'une apparence proche de celle des loups "normaux", à quelques différences notoires : leur museau plus court que ces derniers, des yeux plus "humains", une queue plus touffue et une taille nettement plus imposante et grande, notamment dans le cas des lycanthropes mâles. Ils peuvent mesurer entre 2m10 et 2m30 de hauteur. En effet, bien que les femelles soient plus imposantes et grandes que les louves "normales", elles demeurent plus menues et plus petites que leurs homologues masculins. Elles peuvent toiser ainsi entre 2m et 2m10. De même, tous deux disposent de crocs et de griffes tranchants. Sous leur forme humaine le reste du temps, leur apparence est identique à celle des humains normaux, bien qu'ils tendent à vieillir de manière prématurée, et gagnent une pâleur de teint alors que la pleine lune approche et se dresse.


Faiblesses connues

Les loups-garou ne sont pas exempts de faiblesses, bien loin de là. En dehors de leur incapacité à développer tout autre particularité magique ou de la perdre irréversiblement une fois mordu, il n'y a aucun remède à la maladie. Ainsi, ils ne peuvent échapper à la transformation mensuelle la nuit de pleine lune, et n'ont aucun moyen de contrôler leurs agissements sous forme lupine. Bien qu'ils soient dotés d'une certaine intelligence, ils n'ont pas une réflexion aussi avancée que les sorciers au combat.

Sous forme humaine comme sous forme lupine, ils sont nettement plus sensibles à toute affection sensorielle, qu'elle soit physique ou magique. Un sort de lumière magique trop intense leur causera une douleur certaine aux yeux, une perturbation sonore trop aigüe ou bruyante malmènera leur ouïe, une odeur trop forte ou trop désagréable leur apparaîtra presque insupportable et écoeurante, etc.

Ils comportent notamment une faiblesse notoire, une plante : "Aconitum lycoctonum", communément connue comme "Aconit tue-loup" par les moldus comme par les sorciers, bien que seuls ces derniers en connaissent cette propriété. Plante reconnaissable avec ses fleurs bleues, bien qu'elle fut disséminée dans le passé dans l'ensemble du monde, elle est désormais endémique aux terres écossaises. sur les espaces sauvages. Réputée pour ses propriétés magiques à notre époque, ses fleurs sont précieuses pour la création des potions, mais ses feuilles sont très toxiques. À leur ingestion, le loup-garou connaîtra différents maux selon sa concentration :
  • Concentration faible à moyenne : Sévère indigestion (forme humaine), paralysie temporaire plus ou noins longue (forme lupine)
  • Concentration moyenne à forte : Sérieure intoxication alimentaire (ingestion), empoisonnement (blessure), potentiellement mortel


Discrimination et réputation

Les loups-garou ou lycanthropes sont souvent vus avec crainte et dégoût par la société sorcière. Nombre de sorciers pensent que même sous leur forme humaine, les lycans représentent des menaces réelles. Il n'est pas rare que les lycanthropes soient rejetés par la société et subissent plusieurs formes de discrimination. Par exemple, dans les pays de l'Est et notamment de l'Union Soviétique, ils sont traqués, dénoncés, tués ou enfermés dans la terrible prison de Nurmengard. Stigmatisation, agression, exclusion, il est souvent difficile pour un loup-garou de trouver un travail au sein de la communauté sorcière. Beaucoup d'entre eux officient dans des emplois inférieurs à leurs compétences, avec une vie au mieux modeste, au pire pauvre.

De par le monde, de nombreuses écoles de magie refusent d'admettre en leur sein des professeurs et des élèves souffrant de lycanthropie, comme c'est notamment le cas dans les écoles de Durmstrang (Russie) et de Beauxbâtons (France). Les écoles de Poudlard (Royaume Uni) et de Salem (États-Unis) sont connues pour être plus tolérantes, quoique cela dépende en grande partie de la volonté de leurs directeurs respectifs et que chaque dossier soit traité au cas par cas.

Le Ministère de la Magie a essayé à plusieurs reprises de recenser et régulier les loups-garou sur le territoire britannique. Ainsi en 1637, fut mis en place un "Code de Conduite des Loups-garou", sous la responsabilité conjointe des divisions des Créatures et des Êtres du Département de Régulation et de Contrôle des Créatures Magiques. Les unités en charge d'eux sont le Service de Support des Loups-Garou, le Registre des Loups-Garou et l'Unité de Capture des Loups-garou. Toutefois, ces mesures se soldèrent en un vibrant échec.


Répercussions sur les lycanthropes

En conséquence de cette discrimination, plusieurs lycanthropes ont développé une haine certaine de la société sorcière, et ont de fait créé une société qui leur est propre. Certains clans, disposant d'un leader tendant vers la contre-répression, visent spécifiquement à infecter un maximum de personnes possibles de la lycanthropie, en particulier des enfants, dans le but avoué de renverser un jour la communauté sorcière pour en prendre le contrôle.

Crédit:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Statut sanguin: Sang-Mêlé
Baguette magique: Aubépine, crin de licorne, 25 cm, flexible
Lieu de résidence: France, Rouen
Médicomage
Voir le profil de l'utilisateur http://mirlinhourglass.forumactif.com
Messages : 146
Date d'inscription : 02/07/2017
Age : 26
MessageSujet: Re: Lyncanthropie et loups-garou Mer 5 Juil - 17:51
Recensement des loups-garou



  • Alan Nilson (Mordu)
  • Elena Nilson (Héréditaire)
  • Fenrir Greyback (Héréditaire)
  • William Desoya (Mordu)

Revenir en haut Aller en bas
Lyncanthropie et loups-garou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La Pianiste aux Loups...
» L'Empire des Loups, de JC Grangé
» Loups garous et galipiots - Apchon
» Garou , le rats "angélique"
» Déplacement d'une meute de loups

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mirlin's Hourglass :: Univers et règles :: Codex :: Particularités Magiques-
Sauter vers: